Joucas le village des hommes en bois et pierre

Joucas (Jocàs en occitan provençal de norme classique) est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Situé entre deux des "plus beaux villages de France", Gordes et Roussillon, Joucas est un petit village perché des Monts de Vaucluse, face à la vallée nord du petit Luberon et protégé du mistral par son orientation plein sud vers le Luberon.

Depuis le village on peut apercevoir la plaine environnante et les collines ocrées de Roussillon avec petit et grand Luberon en fond.

Comme pour la plupart des villages perchés de la région, c’est cette visibilité, et donc possibilité de voir l’ennemi arriver de loin, qui fut l’une des raisons du choix de l’emplacement du village.

L'entrée de l'atelier  - Marion Heybroek et Ulysse Plaud
L'entrée de l'atelier - Marion Heybroek et Ulysse Plaud

La situation géographique entre le mont Ventoux et le Luberon est unique. La rélation entre ces montagnes crée un microclimat continental qui se traduit par la robustesse de la végétation. L’arrivé du printemps est claironnée par les cris rauques des beaux rapaces, l’aigle de Bonnelli et le Circaëte Jean le Blanc qui ont choisi le Luberon pour résidence. Pendent l’été caniculaire sous le ciel si bleu, des éclairs colorés des guépiers dérangent pour un instant à leur passage la limpidité de l’air. L’hiver, sur les crêtes du Luberon, avec de la chance, on découvrira lors d’une tempête de neige de curieux oiseaux courts sur pattes, des Canga Cata qui nous rendent visite de leur Mongolie lointaine.

 

Beigné dans une lumière dorée, le pays du Luberon attire la vie. On dirait que l’or du soleil s’est incrusté même dans la pierre dure de la garrigue. Nombreux sculpteurs ont travaillé la pierre de Saint Pantaléon, celle de Lacoste en Luberon où de Ménerbes en Luberon car elles sont tendres et agréables à la taille pour les sculpteurs qui débutent dans le métier.

 

Sur le plateau du Luberon qui est la première marche des contreforts du mont Ventoux, on découvre les villages dont chacun à son cachet particulier. Situés sur les hauteurs ils ont fière allure et ils sont souvent le théâtre d’évènements culturels. Cardin a fait de Ménerbes en Luberon un lieu de culte scènique. Roussillon en Luberon attire les peintres par les ocres. A Gordes en Luberon, on peut visiter les expositions de sculpture et de peinture. Tout près se trouve le petit village de Joucas en Luberon où les ruelles et placettes sont jonchées en permanence de sculptures monumentales d’hommes sculptés en bois et pierre par Mieke Marion Heybroek et Ulysse Plaud qui ont leur atelier dans ce village. A Saint Saturnin Les Apt le gisant vous attend. Un homme géant sculpté dans la roche et laissé en plan pour quelle raison ? La peste ? Un seïsme ?

 

Sous cette lumière typique Picasso, Nicolas Stael, Chagal, Vasarely, Cézanne et combien d’autres se sont laissés aller à leurs inspirations.

 

Dans le village Lacoste en Luberon se trouvent groupés des très bons artistes suédois. Le peintre renommé et très particulier, Torsten Rehnqvist a trouvé dans ce village sa première impulsion de sculpture sur bois, pour devenir par la suite le pionnier de la sculpture en Suède.

 

Le parc de Luberon attire des visiteurs du monde entier et il le supporte avec bonne humeur ; on ne peut guère se méprendre sur l’authenticité du pays. Laissez-vous donc vous enivrer par les senteurs du thym mélées à celles du cèdre sur les crètes du Luberon.

L'incroyable perspective du temps - Marion Heybroek et Ulysse Plaud
L'incroyable perspective du temps - Marion Heybroek et Ulysse Plaud