Figurines en obsidienne H de 10 à 20cm - Marion Heybroek et Ulysse Plaud
Figurines en obsidienne H de 10 à 20cm
Coin d'atelier - Marion Heybroek et Ulysse Plaud
Coin d'atelier - Marion Heybroek et Ulysse Plaud

Marion Heybroek et Ulysse Plaud
Marion Heybroek et Ulysse Plaud

Ulysse : Une question qui revient constamment est bien sûr de savoir comment nous arrivons à travailler ensemble sur les mêmes pièces. Quand des gens demandent qui a fait tel travail important en marbre taillé par Marion, leur regard s’adresse à moi, et on comprend la réponse qu’ils anticipent. Personne ne se doute de la façon dont Marion se présente devant un matériau.

 

Encore aujourd’hui, les gens restent perplexes de voir une femme qui travaille avec compétence et savoir-faire dans ce métier qui demande autant de force que de délicatesse, et tant de connaissances aussi bien culturelles que pratiques.

 

Mieke : Ulysse libère son homme emprisonné dans la pierre avec la vigueur d’un lion en chasse ! Dans ses mains, sous une pluie d’éclats, la pierre perd son poids. Impossible de suivre des yeux la danse diabolique de l’aiguille sur la pierre. En un tour de main, la tête retourne à sa place initiale et à chaque fois, le résultat nous surprend. A nous de digérer et d’accepter son apparence qui, la plupart du temps, respire l’authenticité et toujours une honnêteté absolue. Ulysse n’a jamais su ni le comment ni le pourquoi du mensonge.

 

Mieke : Pour nous, la principale question n’est pas dans le « qui a fait quoi » mais dans la force d’expression de l’homme sorti de notre symbiose.

Ajoutons que cela n’a pas d’importance du moment que le « Moi » entre nous est aboli.

Marion Heybroek et Ulysse Plaud
Marion Heybroek et Ulysse Plaud

Marion Heybroek et Ulysse Plaud
Sculpter un groupe d'hommes dans des oliviers millénaires incrustés de pierre d'obsidienne